Cours du Faro - 226 boulevard Georges Richard - 83000 Toulon - 07 62 27 72 51

Saint Josemaría Escrivà de Balaguer est né le 9 janvier 1902 à Barbastro en Espagne et a grandi au sein d’une famille aimante. Ses parents avaient une foi profonde qu’ils ont eu à cœur de transmettre à leurs enfants principalement par leur exemple. Simplicité, honnêteté, générosité et ardeur au travail font partie des qualités que Saint Josemaría admirait chez ses parents et qu’il s’est efforcé d’imiter toute sa vie durant. Il a été ordonné prêtre à Saragosse le 28 mars 1925 et a commencé son ministère dans une paroisse rurale des environs. Il pressent alors que Dieu lui demande quelque chose mais il ne sait pas encore quoi.

Le 2 octobre 1928, Saint Josemaría reçoit l’intuition divine de l’Opus Dei (l’Œuvre de Dieu) : la sainteté pour tous, quel que soit son âge et son état de vie ! Nous sommes tous appelés à la vie éternelle, qui commence dès ici-bas, et à laquelle nous avons à nous préparer en nous efforçant d’imiter le modèle que le Père nous a donné en la personne de son Fils Jésus-Christ. Pour cela il n’est pas nécessaire d’être prêtre ou religieux(se) ; tous, jeunes ou vieux, célibataires ou mariés, et quelle que soit notre activité professionnelle nous sommes appelés à contempler le visage du Père. Nous avons également le devoir d’annoncer cette bonne nouvelle à tous, à travers notre exemple et notre témoignage personnel, tous deux ancrés dans une solide formation.

Saint Josemaría s’est efforcé durant sa vie de mettre Dieu à la première place en toutes circonstances et dans toutes ses activités quotidiennes. Il était convaincu que toute activité, si banale soit-elle, peut être transformée en prière et devenir ainsi « œuvre de Dieu ». « Sanctifier son travail, se sanctifier dans son travail et sanctifier les autres par son travail », ainsi peut se résumer le message que Saint Josemaría n’a eu de cesse de transmettre en Espagne, à Rome puis dans le monde entier jusqu'à sa mort le 26 juin 1975.

Saint Josemaría a été béatifié puis canonisé par Saint Jean-Paul II qui l’a surnommé le saint de l’ordinaire.


Bibliographie :

  • Chemin, Sillon, Forge
  • Quand le Christ passe
  • Amis de Dieu

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des services ou réaliser des statistiques de visites.