Cours du Faro - 226 boulevard Georges Richard - 83000 Toulon - 07 62 27 72 51

Saint Jean Bosco, plus communément appelé Don Bosco, avait une excellente mémoire et une intelligence hors du commun, qui lui donnèrent très vite une grande influence sur les enfants de son âge. Il les entraînait à la fois dans ses jeux et dans sa prière. Il organisait des spectacles au cours desquels il redisait par cœur le sermon qu’il avait entendu à la messe, à laquelle il assistait chaque matin. Chaque circonstance était pour lui une occasion de parler de Dieu et de Le faire connaître et aimer. Nous nous proposons de faire nôtre ce principe dans la vie de l’école.


Ordonné prêtre à Turin en 1841, il se consacre aux jeunes, pauvres et abandonnés, des quartiers populaires de cette ville et à leur éducation. Ému par les misères matérielles et spirituelles de cette jeunesse abandonnée, il décide de les réunir tous les dimanches, pour les instruire et les éduquer, tout en leur procurant des distractions : l’œuvre de sa vie était née.
Don Bosco fut un remarquable éducateur. Un siècle après sa mort, plusieurs milliers d'hommes et de femmes, dans le monde entier, continuent de s'inspirer de sa vie et de son action dans leur tâche éducative auprès des jeunes.
Don Bosco, on le sait moins, fut aussi un authentique pédagogue. Il n'a pas laissé de théorie longuement élaborée dans des textes savants, mais des orientations si précises qu'elles ont formé un système pédagogique cohérent, le système préventif, dont notre époque devrait redécouvrir sa grande pertinence.

Pour Saint Jean Bosco, l'éducation n'est pas un objet de théorie, mais avant tout une pratique. En ce sens, elle relève davantage de l'art que de la science. Don Bosco fut un des premiers à introduire le concept de prévention dans le champ éducatif en opposition avec la répression, plus répandue de son temps. Il s'agit d'aller au-devant des risques, dans une attitude à la fois prévenante et confiante. Une telle méthode exige une grande qualité de présence de l'éducateur auprès des jeunes. Celui-ci doit être disponible dans la durée. Il doit savoir accueillir les sentiments de chaque enfant tout en lui montrant qu’il a en lui la solution.

Le système préventif repose sur la trilogie Foi, Raison, Affection : « je crois en toi, j’ai confiance en tes possibilités, je me fie à toi ». Une foi profonde basée sur l’imitation de Jésus-Christ, transmise par un solide enseignement, qui se vit au quotidien, principalement à travers les sacrements de la pénitence et de l’eucharistie. Cette foi vécue permet d’apprendre à utiliser sa raison de façon positive et constructive en vue du Bien et du Vrai. Chaque jeune est considéré par Don Bosco comme un sujet capable de prendre part d’une façon réfléchie à sa propre éducation. Cette pédagogie est active dans le sens où elle sollicite l’adhésion de la personne. Un des grands principes de Don Bosco est « sans affection pas de confiance, sans confiance pas d’éducation » et un autre « que non seulement les jeunes soient aimés mais qu’ils se sachent aimés ! ». Il aimait à répéter qu’un jeune ne doit jamais être seul, jamais oisif, jamais humilié mais doit toujours être encouragé.

L’équipe du Cours du Faro est très sensible à cette pédagogie valorisante et en imprègne son projet éducatif. Elle voit dans l’utilisation des habiletés issues des ateliers Faber et Mazlish une aide très concrète pour mettre en œuvre le « système préventif ». A cette fin, elle utilisera également un autre moyen : le préceptorat, qui permet le suivi personnalisé de chaque élève dans le but de l’aider à développer ses talents pour construire sa personnalité et donner le meilleur de lui-même.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des services ou réaliser des statistiques de visites.