Cours du Faro - 226 boulevard Georges Richard - 83000 Toulon - 07 62 27 72 51

La pédagogie Jean Qui Rit vise l’apprentissage de la lecture et de l’écriture et s’articule autour de cinq grands axes, à savoir :

  • La lecture par la phonomimie (gestes)
  • Le chant et le geste (avec exercices vocaux, exercices d’orientation, exercices rythmiques)
  • La dictée et la copie (avec des lettres mobiles)
  • L’écriture (par le geste, le rythme et le chant)
  • La minute de silence

Mais laissons Marie-Brigitte Lemaire, créatrice de cette pédagogie, nous éclairer et nous la faire découvrir par cette interview donnée à l’Association qui diffuse cette pédagogie :

  • Quelles sont les grandes lignes de la pédagogie Jean Qui Rit et quels éléments font selon vous son originalité et sa force ?

Jean Qui Rit ajoute à l’enseignement de toujours ce que les enfants attendent le plus : agir avec leur corps, utiliser la « motricité » si présente au jeune âge.

Ainsi il y a tous les jours 15 à 20 minutes de « chants et gestes ». Pour la lecture, il y a un geste à faire pour l’étude de chaque voyelle, puis des consonnes ; ainsi se forment les syllabes simples avec 2 gestes qui déclenchent le son. D’où la lecture gestuée qui devient un jeu vivant.

La force de cette pédagogie est l’introduction de 3 éléments nouveaux que sont le GESTE, le RYTHME et le CHANT.

  • Pourquoi y a-t-il cette importance des gestes ?

Dès sa conception, le tout petit vit, il va grandir, se développer et bouger. A sa naissance, la vie va se manifester par le mouvement et ceci pendant des années. A sa naissance, le bébé n’est pas encore « fini ». Il va se construire ; savez-vous comment ? En multipliant ses gestes ! Il les découvre, puis les répète, il les affine au long des années.

  • A quel âge les enfants peuvent-ils commencer à utiliser Jean Qui Rit ?

Jean Qui Rit est le développement le plus complet possible des richesses des enfants à l’âge de 6 ans. Dès sa naissance, les mamans bercent en chantant pour endormir leur bébé. Elles font instinctivement geste, rythme et chant : les trois valeurs de Jean Qui Rit sont inscrites en tout bébé ! Mais notre programme commence réellement en GS puis CP et CE1.

  • Cette pédagogie convient-elle à tous les enfants ? Avez-vous eu des échecs en la pratiquant ?

Bien sûr qu’elle convient à tous les enfants puisqu’ils sont tous en croissance ! Le geste les détend, le rythme les organise dans leur corps et leur esprit, et le chant les épanouit.

Je n’ai pas eu d’échec, mais seulement quelques enfants peu mûrs pour leur âge, ou ayant un dossier psychologique... et les exercices les dépassaient : « je veux bien mais je ne peux pas ».

  • En moyenne, en combien de temps un enfant sait-il vraiment lire avec la méthode Jean Qui Rit ?

De même qu’un enfant passe 9 mois dans le ventre de sa mère, un apprenti lecteur a besoin de 9 mois pour acquérir une lecture courante. Chaque enfant est unique, ainsi dans leur développement physique et intellectuel, des élèves de même âge peuvent lire en comprenant, après 5 ou 6 mois, mais le français a beaucoup de particularités et il faut aussi les « avaler », avec Jean Qui Rit pas de problèmes.

La pédagogie Jean Qui Rit apporte dans un CP une éducation personnelle à chaque enfant quant à la discipline du corps grâce à la motricité, quant à l’observation, à l’écoute grâce à la minute de silence, à la concentration, à la précision dans l’écriture et à l’amour du travail bien fait.

Par le geste, le rythme et le chant, trois mémoires supplémentaires permettent un gain de temps, qui sera utilisé pour de la culture générale.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des services ou réaliser des statistiques de visites.